Les scandales de l’alimentation et de la cosmétique conventionnelles sont devenus monnaie courante : maltraitance animal, pesticides et composants toxiques pour l’organisme, marketing greenwashing trompeur, présence d’hydrocarbures dans des produits alimentaires de base, la liste est longue… Heureusement, il est possible de choisir judicieusement ses produits grâce aux labels et organismes tels Noteo et dans cet article, nous allons vous expliquer les différents intérêts d’une consommation bio.


Pourquoi préférer des produits

BIO ?

Le bio est meilleur pour la santé


Impossible de parler du bio sans évoquer

ses bienfaits sur la santé. Pour le

consommateur, l’intérêt est double :

  • Notre corps va puiser les nutriments dont il a besoin dans notre alimentation et par la même occasion, ingérer les pesticides et métaux lourds présents dans ces produits ce qui constitue à terme un risque de développement de maladies. Souvenez-vous de l’histoire de cette famille suédoise qui avait grandement diminué la présence de produits chimiques dans son organisme en mangeant bio. C’est l’exemple parfait illustrant les bénéfices d’une alimentation saine.
  • Côté cosmétiques, qui ne s’est jamais retrouvé face à une bouteille de shampooing mettant en avant un ingrédients bio en grande surface ? Cette pratique courante nommée greenwashing consiste à induire en erreur le consommateur à grand coup de renfort publicitaire. Il est bien évident que seul l’ingrédient est bio, le reste de la composition comporte toujours autant de produits chimiques.

Animal, respect et interdictions

Les filières du bio sont plus attentives au bien-être animal. Cela se traduit par des conditions d’accueil et de préservation plus respectueuses et moins stressantes, la possibilité d’aller en extérieur dès que possible, une nourriture biologique, ainsi qu’une interdiction des traitements hormonaux.

D’autre part, depuis le 11 mars 2013, les tests sur animaux sont interdits pour l’élaboration de cosmétiques. Ce qui était déjà un principe du bio c’est finalement généralisé. En revanche, certains produits contiennent toujours des ingrédients d’origine d’animale ce qui n’est pas le cas des cosmétiques bio.

Environnement préservé et efficacité

Le dernier point concerne la production. Non seulement celle-ci est moins intensive, plus saine et respectant davantage le cycle naturel, mais les procédés de transformation du produit sont complètement différents. En effet, on cherche à limiter les interventions dans l’élaboration du produit fini ou du moins à ce qu’elles soient les plus vertes possible. Un produit bio ayant subi peu de transformations aura une teneur plus importante en actifs.


Audrey