La saison qui apporte les bourgeons et la verdure vient également avec son lot d’allergie saisonnière. Encore faut-il savoir la reconnaître et adopter les bons gestes pour ne pas l’empirer. À la rédaction, nous sommes chanceux, personne n’en fait à l’arrivée du printemps. Mais si vous avez déjà le nez qui coule, des éternuements à répétition, la gorge qui gratte ou les yeux qui piquent, n’oubliez pas de dire merci aux petits pollens.

Une chose bonne à savoir est que le rhume des foins peut arriver à n’importe quel âge, aussi, voici quelques remèdes naturels qui vous permettront de vous prémunir ou de soulager l’allergie si elle est déjà là.



Que faire pour atténuer l’allergie saisonnière ?


Il existe d’ordinaire deux solutions. Soit vous vous faites désensibiliser, c’est-à-dire qu’on va traiter le mal par le mal en apportant l’allergène à votre organisme dans le but qu’il s’y habitue et arrive à se défendre. Ceci dit, c’est une méthode contraignante et qui se suit pendant longtemps. Soit vous optez pour les anti-histaminiques qui vont soulager dans l’immédiat, mais fonctionner sur une très courte durée.

Pour notre part, nous avons opté pour des solutions naturelles et pratiques qui vont agir au plus vite :

  • On a pensé notamment aux huiles essentielles recommandées dans les cas de rhinites allergiques et de manière générale pour les problèmes respiratoires telles que l’eucalyptus radié, la lavande aspic ou la menthe poivrée. Utilisez en diffusion à raison de 5 à 10 minutes en faisant des poses d’au moins 30 minutes entre chaque diffusion. 

  • Les infusions à base de romarin, de thym, de fenouil ou de basilic tout au long de la journée peuvent aussi apporter un soulagement certain par leurs propriétés antiseptique et immunitaire. 

  • Privilégiez des aliments anti-histaminiques riches en vitamine C et A tels que les agrumes, la carotte, le paprika, le brocoli, le poivron et le kiwi.

  • Et du côté des compléments alimentaires, vous pouvez compter sur le gingembre, la spiruline et l’acérola qui régule le taux d’histamine. 

Avec tout cela, passer l’aspirateur régulièrement est un gage supplémentaire de protection et il faudra éviter de faire sécher votre linge à l’extérieur pour ne pas ramener avec vous les particules de pollens.


Audrey