Toutes les cellules qui composent notre corps évoluent, meurent et se renouvellent en permanence. Ce phénomène naturel est le cycle de la vie. De ce fait, quelle que soit la nature de notre peau, ces besoins sont en constante évolution. Il est primordial d’en prendre conscience pour s’adapter à ces changements. 5 manifestations nous permettent de nous en rendre compte chaque jour.

1- L’impact des saisons sur notre peau

Les saisons influent grandement sur notre peau. Les conditions saisonnières ont toutes un impact spécifique sur le tissu cutané. Son état et ses besoins varient en fonction des caractéristiques des saisons qui se perpétuent. De ce fait, chaque saison, si ce n’est chaque mois, nous mettons en place une nouvelle routine beauté. Des soins plus hydratants en hiver ou bien plus protecteurs en été… Les saisons s'enchaînent et il nous appartient d’adapter nos habitudes et rituels et pour notre bien et celui de notre peau. 

Le froid cause une diminution de la microcirculation près de l’épiderme. Raison pour laquelle la peau a tendance à se dessécher plus rapidement en hiver. Durant ces périodes de froid intense, nous priorisons l’hydratation. Dès les premières chutes de température, les soins hydratants deviennent nos plus grands alliés pour préserver notre peau. 

A l'arrivée du printemps, nous devons faire face à des écarts de températures plus importants. Le temps qui se réchauffe progressivement, les premières expositions au soleil... Tous ces changements sollicitent beaucoup d’efforts d’adaptation pour une peau encore habituée à l’hiver. Afin de bien préparer notre peau à ces nouvelles conditions, des soins purifiants seront à privilégier. Et ce, afin d’éviter l’apparition des boutons au printemps

Les chaleurs de l’été contraignent le corps à transpirer pour se réguler. De ce fait, la peau devient plus grasse qu’à l'accoutumée. Les rayons du soleil d’été et ses UV agressent continuellement la peau. Elle a donc besoin de protection ainsi que de réhydratation durant toute cette période. Des soins bio à la texture légère sont à privilégier car ils pénètrent plus rapidement l’épiderme. De cette manière, les pores seront moins saturés de produits et il y aura le risque d’apparition de boutons indésirables diminués.

A l’avènement de l’automne, le temps est plutôt calme. Toutefois des écarts de températures importants se ressentent. Cet état sensibilise la peau qui peut devenir fatiguée et terne durant cette période. Seul remède : revitaliser sa peau avec des soins éclatants et nourrissants. Pour ce faire, nous recommandons des rituels beauté cocooning avec des soins naturels. Ces instants cocooning sont bénéfiques pour la peau et le moral à l’approche de la fin d’année.

2- Les besoins de la peau selon notre tranche d’âge

Le tissu cutané et ses besoins diffèrent à chaque tranche d’âge. Ainsi les routines beauté varient en fonction de l’âge et des ressentis. 

Dans le cas des enfants en bas-âge par exemple, le tissu cutané est encore fragile et sensible. Ainsi, des soins hydratants légers et doux sont de mise. Pour les enfants un peu plus âgés, leur tissu cutané est encore immature. Les agressions extérieures du type exposition aux rayons UV sont donc à éviter. Dans ces cas, les crèmes solaires bio ou autres soins protecteurs sont à privilégier pour préserver la peau

A l’étape de l’adolescence, les hormones entrent en ébullition. Le corps en général et la peau en sont affectés. Une forte production de sébum caractérise cette période et différents problèmes dermiques, comme l’acné, peuvent apparaître. A cet âge, une bonne hygiène de vie, une routine beauté purifiante et dermo-régulatrice sont à privilégier. 

Entre 25 et 45 ans, les caractéristiques de la peau changent, de même que ses besoins car le renouvellement cellulaire ralentit progressivement. Dès l’apparition des 1ères ridules une routine anti-oxydante est recommandée pour lutter contre les radicaux libres et freiner les signes du temps. Des soins naturels et bio adaptés aux besoins de la peau sont à privilégier pour des meilleurs résultats surtout à long terme.

A partir de la cinquantaine, la peau devient également plus fragile. Des soins riches en actifs biologiques et naturels sont donc de mise pour la protéger des agressions extérieures et limiter les signes du temps.

3- L’incidence des hormones sur notre peau

Les hormones affectent considérablement l’état de la peau. Les besoins de notre peau selon la tranche d’âge le prouvent, plus particulièrement lors de l’adolescence. Le débordement des hormones entraîne de nombreux dérèglements physiologiques. Le tissu cutané ne peut qu’en être affecté.

L’influence hormonale nous concerne toutes et tous. D’ailleurs, elle est souvent à l’origine de l’état de notre peau. 

4- La répercussion de l’hygiène de vie sur notre peau

Notre hygiène de vie influence d’autant notre corps et notre peau. Tout comme les hormones, l’hygiène de vie est un facteur interne qui se répercute sur le tissu cutané. Les paramètres pris en compte sont : l’alimentation, l’hydratation et le repos.

Une alimentation saine, nous ne le répéterons jamais assez, est primordiale tant pour la santé que l’esthétique. Sont à proscrire pour de bonnes habitudes nutritionnelles: les aliments industrialisés, les produits alcoolisés, les produits épicés, etc. Le corps peut avoir du mal à assimiler ces substances. Une situation qui peut à la longue détériorer l’organisme.

L’hydratation intervient grandement sur l’état du tissu cutané. Combien de fois n’avons nous pas entendu que pour une belle peau il faille boire beaucoup d’eau. Une idée populaire bien véridique. L’hydratation passe non seulement par les soins hydratants mais également par toute l’eau que nous consommons. 

Dernier point pour une bonne hygiène de vie : le repos. Les cernes en sont la preuve, la fatigue se ressent mais surtout se voit. Ces poches et ces traces noires sous nos yeux ne sont qu’une partie de l’iceberg. Notre organisme exprime sa fatigue sur notre peau : l’hypersensibilité, les éruptions cutanées… Ces manifestations sont irrévocables, un repos optimal est nécessaire tant pour notre vie que pour notre beauté. Pour ce faire, nous recommandons un bon rituel cocooning comme cadeau à soi-même.

5- Les effets de l’environnement sur notre peau

L’environnement en général est un facteur prépondérant de l’état du tissu cutané. Les variations de température constituent l’un des principaux éléments influents. Le corps ne se sent confortable qu’à sa température habituelle des 37°C. Toutefois, il arrive que le corps doive faire face à des changements climatiques considérables. A ces moments, celui-ci déclenche plusieurs processus pour contrôler sa température. Thermorécepteurs et système nerveux oeuvrent de concert pour activer la thermorégulation.

La pollution environnante perturbe irrémédiablement notre peau. Le tissu cutané, barrière principale de l’organisme face aux agressions extérieures, capte et retient toutes ces toxines. Une situation plutôt déplaisante pour notre peau qui s'extériorise par diverses éruptions cutanées (points noirs, acnés…). De ce fait, il est souvent nécessaire d’inclure dans nos rituels beauté des soins détoxifiants ou bien des gommages. 

Autant de modifications et d’ajustements usent les tissus cutanés. Quelquefois, ces dures conditions provoquent des sensations de gêne. Pour lutter contre ces situations inconfortables, nous pouvons essayer d’apaiser notre peau.

Des soins adaptés aux besoins de notre peau

Les soins à inclure dans nos routines beauté doivent convenir aux besoins de notre peau afin de pouvoir fournir à notre peau tous les apports qui lui sont nécessaires. 

Labox Belle au Naturel nous fait découvrir des soins bio et naturels pour vous aider à constituer les routines beautés qui vous conviennent afin de répondre efficacement à chacun des besoins de votre peau. Découvrez chaque 1er du mois le contenu exclusif de la box du mois de belleaunaturel ou composer votre coffret personnalisé en bénéficiant de 30% de remise avec le code RITUEL.