La charte imposée lors de l’obtention d’un label biologique garantit aux consommateurs la qualité, la composition naturelle d’un produit, et un impact limité sur l’environnement lors de sa fabrication. Bien qu’il existe plusieurs Labels Biologiques ayant chacun une charte de qualité spécifique, voici les 5 axes principaux qui différencie un cosmétique biologique d’un cosmétique conventionnel :

     

1- L'utilisation d’un maximum d’ingrédients d’origine naturelle

La composition d'un cosmétique labellisée BIO doit au minimum avoir 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle , 95% des ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et 10% de l’ensemble des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique. 

     

 2- L'interdiction d’effectuer des tests sur les animaux

Le test des matières premières et les produits finis sont interdit sur les animaux (seuls certains produits ne mettant pas en cause la torture des animaux et dont les procédés de fabrication sont corrects pour l'équilibre écologique peuvent être utilisés comme la cire d'abeille ou bien le miel notamment).

  

3- L'interdiction d’utiliser des produits issus de la pétrochimie

Aucune présence de produits pétrochimiques ou synthétiques (huiles minérales, parfums, colorants de synthèses, parabènes, silicones et polymères, conservateurs et produits éthoxylés comme les PEG par exemple).

   

4- L'interdiction d'utiliser des produits potentiellement dangereux pour la santé ou fortement polluant

Dans les listes des composés interdits par les chartes de qualité des labels biologiques, nous retrouvons notamment :

  •          Les PEG(PolyEthyleneGlycol)
  •          Les silicones et dérivés pétrochimiques (paraffine, vaseline)
  •          Les colorants de synthèse et colorants capillaires synthétiques
  •          Les conservateurs, parfums et filtre solaires de synthèse (parabens, phénoxyéthanol…)
  •          Les OGM
  •          Les matières premières animales (graisse animale, collagène, placenta…)
  •          Les matières premières irradiées
  •          Les polymères acryliques
  •          Le formaldéhyde
  •          Les dérivés d’aluminium
  •          Les composés éthoxylés
  •          Les composants qui peuvent avoir un impact sur l’environnement

 

5- Des emballages respectueux de l’environnement

A toutes les étapes de la fabrication d'un cosmétique Biologique, le respect de l'environnement est une priorité en ce qui concerne notamment l'obtention des matières premières, les procédés de transformation, leur biodégradabilité et le recyclage des emballages et ainsi que l'ensemble des déchets issus de leur fabrication.

 

On l'aura compris, le label bio est un gage de naturalité et de qualité envers soi et l'environnement.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la cosmétique BIO, la Box 100% BIO BelleauNaturel sélectionne chaque mois l'indispensable de la Cosmétique agréée par des Labels Biologiques, testées et approuvées par leur équipe d'expert.

   

Une façon agréable de découvrir une façon de consommer plus saine ! 

  

Sabrina de sabrinamkp